skip to main content

Jean Lambert London's Green MEP

Le Brexit et l’environnement

L’adhésion à l’Union européenne a été fondamentale pour la protection de l’environnement. Comme vous le savez, les effets néfastes du changement climatique, de la pollution et de l’épuisement des ressources ne s’arrêtent pas poliment à la frontière. Si nous voulons gérer efficacement ces problèmes, nous avons besoin d’une coopération transfrontalière solide.

De la protection de la faune à l’efficacité énergétique, de la conservation marine à la pollution de l’air, l’UE a été à l’avant-garde des mesures pour un environnement propre et sain.

La décision du Royaume-Uni de quitter l’UE a conduit à une période de profonde incertitude pour la politique sur l’environnement. Caroline Lucas, co-leader du Green Party, parle de « cocktail de risques » pour l’environnement au Royaume-Uni.

Après le Brexit, les risques de changements dans la législation britannique susceptibles de menacer des normes environnementales durement gagnées seront bien plus élevés. Nous devons ainsi veiller à ce que les lois relatives à la protection de l’environnement au Royaume-Uni soit conservées et correctement appliquées. Il est tout aussi crucial que le gouvernement britannique continue de financer les projets écologiques. Enfin, il faut s’assurer que les normes commerciales seront respectées. Nous devons pouvoir avoir la certitude que, dans la hâte d’obtenir de nouveaux accords commerciaux, les ministres n’assoupliront pas les réglementations relatives aux dangers des OGM, des pesticides, de la sécurité alimentaire et du bien-être animal.

Il est vital que toutes ces mesures de protection de l’environnement, durement gagnées, ne soient pas compromises.

C’est pourquoi le Green Party demande une « Garantie verte » pour assurer le maintien et le renforcement des niveaux actuels de protection de l’environnement et de son financement. Nous demandons également qu’une nouvelle loi sur l’environnement (« Environmental Act ») soit votée avant que le Royaume-Uni ne quitte l’UE et surtout que le Royaume-Uni reste membre des agences européennes clés telles que l’Agence européenne pour l’environnement et l’Agence européenne des produits chimiques.

En savoir plus sur les priorités du Green Party pour le Brexit et l’environnement dans le rapport de Caroline Lucas « Sortir de l’UE, pas de l’environnement » («Exiting the EU, not environment»).